Image Entrepreneur : 5 points à prendre en compte lors de la création d'entreprise

Entrepreneur : 5 points à prendre en compte lors de la création d'entreprise


Entrepreneur : 5 points à prendre en compte lors de la création d'entreprise

Il n'est pas facile de procéder à la création d'entreprise. Entre formalités administratives et sructuration du business plan, les démarches nécessaires pour valider le statut juridique d'une société sont nombreuses. En tant qu'entrepreneur, il est possible de se lancer une fois que le projet d'entreprise a été établi. Découvrez dans cet article les cinq points clés de la création d'entreprise.

Procéder au choix d'un statut juridique de l'entreprise

Il est crucial de choisir la forme juridique de l'entreprise étant donné que ce détail détermine ensuite les responsabilités liées à votre secteur d'activité, l'importance de votre capital social mais aussi le régime fiscal auquel votre entreprise sera soumise. Il existe différents types de statut juridique. Le choix entre une entreprise individuelle, une entreprise individuelle à responsabilité limitée, une EURL, une SARL ou encore une SA dépend de votre situation.

Pour savoir quelle est la forme juridique qui correspond le mieux à votre entreprise, il est important de déterminer si vous avez l'intention d'entreprendre votre activité avec des associés. Par ailleurs, la forme juridique dépend de la responsabilité des associés, notamment si elle est limitée ou si la gestion de l'entreprise est attribuée au gérant de la société. En outre, il convient de définir si le capital social de l'entreprise est libre ou si elle n'en a aucun. Cela peut dépendre de la taille et des besoins de la société.

Faire une étude de marché 

D'un côté, il est important de réussir son étude de marché. En effet, la définition de votre projet se base principalement sur le marché sur lequel vous souhaitez implanter votre société. Pour y procéder, il est nécessaire d'identifier les clients cibles et les futurs concurrents. De ce fait, il est aussi plus facile de choisir vos produits en fonction des besoins des clients. Il est nécessaire d'identifier la dimension géographique du marché et l'évolution de la demande des clients.

Structurer le business plan

D'un autre côté, il est incontournable de structurer le projet d'entreprise à partir du business plan. Il permet de détailler le contexte et l'environnement de l'activité de la société. A part cela, il consiste à déterminer la stratégie d'entrepreneuriat et le mode de financement du projet. Le business plan est réalisable après l'étude de marché et lorsque vous avez choisi la forme juridique de la société. Pour bien le rédiger, il est possible de le faire de manière autonome ou de choisir l'assistance d'un expert-comptable.

Procéder aux démarches gérées par les CFE 

D'abord, il est important de déclarer l'activité de l'entreprise et de faire une demande d'immatriculation auprès des registres en charge de ces formalités. Il est possible de s'adresser au répertoire sirène pour enregistrer l'état civil de l'entreprise ou recourir à d'autres répertoires tels que le registre du commerce et des sociétés ou le répertoire des métiers si l'activité est commerciale artisanale. Une fois les démarches accomplies, il est possible d'obtenir des numéros d'identification pour l'entreprise.

Procéder à d'autres démarches supplémentaires

Il existe aussi d'autres démarches qui ne sont pas à la charge des CFE mais qui doivent être réalisées lors de la création d'entreprise. Il s'agit de choisir la domiciliation et le nom de l'entreprise, d'obtenir des couvertures des risques et d'adhérer à une caisse de retraite complémentaire en cas de présence de salariés. En ce qui concerne la domiciliation, il suffit de rendre officiel l'adresse administrative ou le siège social de l'entreprise.